LA SEQUESTRÉE – CHARLOTTE PERKINS GILMAN

Ce week-end entre deux promenades à Paris j’ai terminé La Séquestrée de Charlotte Perkins Gilman. Outre les descriptions faites en 4e de couverture je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

Ce court récit nous immisce dans les pensées d’une femme, frôlant avec la folie et qui se met à analyser le papier peint de sa chambre à coucher pendant que son médecin de mari tente de la rassurer face à l’évolution de son état.

Ecrit en 1891, ce classique de la littérature américaine nous emmène dans les pensées d’une femme torturée entre ses fonctions d’épouse et de mère, privée d’écriture car jugé mauvais pour elle et son état.

J’ai été surprise du rythme très poignant, qui nous fait rentrer au fin fond de ces pensées, de ces analyses détournées. Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce livre!

______

This weekend between two walks in Paris I finished The Yellow Wallpaper by Charlotte Perkins Gilman. Besides the descriptions made on the back cover I didn’t know anything about the novel.

This short story immerses us in the thoughts of a woman, verging on madness and who begins to analyze the wallpaper of her bedroom, while her husband tries to reassure her about the evolution of her condition.

Written in 1891, this classic of American literature takes us into the thoughts of a woman tortured between her functions as wife and mother, who’s deprived of writing.

I was surprised by the very poignant rhythm of the novel, who’s written as a diary. I am delighted to have discovered this book!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s